Mémoire

Dans cette catégorie, vous trouverez des éléments concernant la mémoire du village, son passé, son histoire.

A la rencontre des 24 hommes du monument

Samedi 10 novembre, c'est près d'une centaine de personnes qui sont venues assister aux deux séances de projection de documents et faire connaissance avec les hommes dont le nom figure au monument aux morts devenus avec le temps des inconnus. Des personnes en parenté avec eux s'étaient déplacées de Givet et même de l'Yonne. On a pu ainsi découvrir le visage d'une partie d'entre eux, apprendre quel métier ils faisaient, s'ils s'étaient mariés, dans quelle maison du village ils avaient grandi etc. Il reste beaucoup à apprendre les concernant mais c'est un peu une gageure cent ans après...

La salle

Le carnet de voyage d'un émigré ardennais par A. PIERRARD

Un portrait d'Arsène et de ses deux soeurs:

44 pierrard arsene et ses 2 soeurs44-pierrard-arsene-et-ses-2-soeurs.jpg (3.3 Mo)

 

Ouvrez ce fichier pour lire le carnet d'Arsène PIERRARD,

l'un des hommes dont le nom est au monument

et qui partit avec ses deux soeurs en août 1914

pour échapper à l'avancée des troupes allemandes :

 

Carnet de voyage d arsene pierrardcarnet-de-voyage-d-arsene-pierrard.pdf (277.49 Ko)
 

 

 

A la rencontre de gardiens de notre mémoire.

Nous avons rendu visite à deux gardiens de la mémoire locale. Il s'agit de M. et Mme DION habitant Tétaigne qui nous ont présenté des documents très intéressants concernant Asène PIERRARD mort en 1918 et dont le nom figure au monument aux morts de PURE.

Cette rencontre se situe dans le cadre d'une recherche déjà évoquée sur ce site en vue de mieux connaître ces hommes dont nous pouvons lire les noms mais dont nous ne savons plus rien.

La richesse des documents d'Eric DION petit-neveu d'A. PIERRARD permet d'envisager de faire une exposition et une conférence sur ce belge qui s'est engagé dans l'armée française.

Ci-dessous son portrait redessiné en 1920 à partir d'une photographie et plus bas M. et Mme DION :

Dscn5219

M et mme dion

M. et Mme DION, gardiens de mémoire